LE 4ème PLAN SANTÉ TRAVAIL POUR LA GUADELOUPE

| Publié le 10 novembre 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter

La crise sanitaire que nous avons traversée et qui perdure, a remis la santé et les conditions de vie au travail, au cœur des préoccupations de notre société.
Dans les entreprises, le développement du télétravail a marqué un tournant durable et contribue à placer les conditions de travail au cœur du dialogue social et des relations quotidiennes au sein des collectifs de travail.
Dans le même temps, en Guadeloupe, et malgré la baisse d’activité liée au confinement, le nombre d’accidents du travail en 2020 (1700) est en hausse par rapport aux années précédentes, avec, toutefois, une légère baisse de la gravité.
Ce contexte souligne combien la santé au travail reste un enjeu majeur pour notre société et nous appelle à renforcer encore notre mobilisation collective pour en relever les défis.
Naturellement la pandémie a empêché la bonne finalisation du PRST 3, mais la préparation de ce PRST 4 a pu se faire efficacement avec l’ensemble de nos partenaires dont il faut souligner l’implication : CGSS, ARACT, OPPBTP, CIST, CSTG, AGEFIPH.

Ce nouveau plan qui couvrira la période 2022 – 2025, s’articule autour des différents axes du plan national. Si la prévention primaire est toujours une priorité, un des axes forts sera la prévention de l’usure et de la désinsertion professionnelle.
Une autre caractéristique essentielle de ce plan, réside dans l’émergence d’actions qui touchent en même temps à la santé travail, la santé publique et la santé environnementale.
Cette orientation est facilitée par l’apparition prochaine en Guadeloupe, d’un nouvel acteur : le Centre Régional de Pathologies Professionnelles et Environnementales (CRPPE).
Ce centre jouera un rôle essentiel dans la prévention des risques professionnels et tout particulièrement la prévention des maladies professionnelles.
Les services de médecine du travail devenus, avec la loi du 2 août 2021, les Services de Prévention et de Santé au Travail (SPST) auront également un rôle prépondérant dans toutes ces actions.

Le PRST 4 de Guadeloupe comporte 26 actions dont certaines marquent une forme de continuité et d’autres sont très clairement innovantes.
Il n’est pas figé dans le marbre. Il peut très bien évoluer si nécessaire, pour plus d’efficacité.
Je ne doute pas qu’il sera mis en œuvre avec beaucoup d’enthousiasme et la volonté de porter toujours plus haut la prévention des risques professionnels, pour le plus grand bénéfice de la collectivité.
Vous pouvez consulter ce document en cliquant ici

Ludovic DE GAILLANDE

Directeur de la DEETS de Guadeloupe

Documents à télécharger :